Le « vivre ensemble » ne progresse pas avec l’annonce de mesures gadgets

Le bureau national d’Europe Ecologie Les Verts a publié un communiqué concernant les événements qui viennent de se dérouler à Beaumont-sur-Oise suite au tragique décès d’Adama Traoré survenu le 19 juillet. Je suis évidemment complètement d’accord avec ce communiqué à une petite, mais importante, exception près.

Jamais nous n’avons mis dans nos propositions l’instauration du récépissé du contrôle d’identité quand j’étais coresponsable du groupe de travail « sécurité publique » de la commission justice des Verts de 2008 à 2011. Ce n’est que plus tard, alors que le groupe de travail s’était de fait dissous, que certains candidats EELV se sont laissés influencer par diverses associations mais sans mener une réflexion globale sur le sujet et ont cru bon d’ajouter cette mesure à nos propositions.

Mais la mise en place d’un tel dispositif n’aurait que pour effet de rajouter de l’huile sur le feu et de gêner les policiers dans leur travail. Alors que, pour mettre fin au harcèlement dont certains jeunes peuvent, à bon droit, se sentir victimes, les solutions passent évidemment par le renforcement des polices de proximité au détriment des forces d’intervention et par la valorisation des bons comportements par la hiérarchie, ce qui est loin actuellement d’être le cas. Tout cela suppose un travail de fond dans la durée, certes plus difficile que le recours à des gadgets, mais combien plus efficace !

About admin

Conseiller municipal de Soisy-sous-Montmorency
This entry was posted in Val-d'Oise and tagged , , , . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Image CAPTCHA

*