Les relevés d’Airparif montrent bien la nocivité potentielle du BIP

Le Parisien de ce matin fait état du bilan 2012 des capteurs d’Airparif, association agréée par le ministère de l’Environnement pour la surveillance de la qualité de l’air en Ile-de-France.

Selon leurs relevés, en banlieue nord et nord-ouest les deux principaux endroits où des pics de pollution ont été relevés sont Saint-Denis et Gennevilliers. Saint-Denis surtout à cause de l’autoroute A1 et Gennevilliers entre autres à cause de l’A86.

Le désir des habitants de la vallée de Montmorency est-il de rejoindre le club des endroits les plus pollués avec cette autoroute déguisée que serait l’avenue du Parisis (BIP) ?

About admin

Conseiller municipal de Soisy-sous-Montmorency
This entry was posted in Vallée de Montmorency and tagged , , . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Image CAPTCHA

*