Rendre le lac de Beaumont public pour éviter les noyades

On vient hélas de déplorer une nouvelle noyade au lac de Beaumont (dit aussi lac Bleu ou lac des Ciments). Comment pourrait-il en être autrement ? Comment un site aussi magnifique, avec une eau d’une pureté et d’une couleur extraordinaires, pourrait-il ne pas tenter tous les jeunes Franciliens, particulièrement ceux qui ne peuvent pas partir en vacances ?

C’est un lieu privé, entouré de grillages, et la baignade y est interdite. Mais, sauf à y mettre 24 heures sur 24 un escadron de gendarmes pour en empêcher l’accès, l’interdiction est impossible à faire respecter, tant constitue une injustice la privation de la jouissance de ce lieu.

Alors, dans un pays démocratique, quand les élus font leur boulot, c’est à eux de s’adapter aux désirs de leurs concitoyens, et non pas aux citoyens de s’adapter aux diktats des élus défendant des intérêts privés ou leur vision personnelle. Le département et la région doivent s’associer pour faire l’acquisition de ce lieu et le rendre accessible au public, même si ce n’est que partiellement pour respecter les équilibres écologiques. Un aménagement intelligent permettra de délimiter un espace de baignade qui sera surveillée.

Il est particulièrement consternant de constater que le président du conseil général, Arnaud Bazin, est l’élu de ce canton mais qu’il regarde ailleurs.

About admin

Conseiller municipal de Soisy-sous-Montmorency
This entry was posted in Val-d'Oise and tagged , . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Image CAPTCHA

*